Calendrier des semis

Pour compléter la lecture du calendrier des semis, nous vous proposons le calendrier des étoiles et des planètes de Liesbeth Bisterbosch

Pour consulter notre catalogue

Toujours plus d’informations et de conseils pour produire des fruits et des légumes sains en suivant les rythmes de la périphérie cosmique (lune, soleil et planètes), ainsi que l’utilisation des préparations biodynamiques.

Le « Calendrier des semis » est issu des recherches en agriculture biodynamique effectuées par Maria et Matthias THUN depuis cinquante ans.
Une présentation de l’Institut a été publiée dans le numéro 36 de la revue Biodynamis.
Toutes les expériences à l’origine des indications pratiques données dans ce calendrier ont été menées sur des sols cultivés depuis longtemps en biodynamie. En effet, les rythmes lunaires et planétaires agissent de façon plus importante sur les sols ouverts aux influences cosmiques par cette méthode agricole.

En outre, les influences cosmiques ne doivent pas faire oublier les autres règles fondamentales de la pratique agricole et jardinière biodynamique :

  • aménager le jardin ou la ferme pour tendre vers l’idéal de l’organisme jardin ou agricole par la diversité des cultures et la présence de plantes sauvages, par la recherche d’un équilibre entre cultures et élevages;
  • soigner le lieu par l’aménagement du paysage, les préparations biodynamiques, …

Il ne suffit plus d’appliquer des recettes mais il devient nécessaire de développer un véritable lien individuel avec la nature. On peut comparer ce lien à celui qu’ont des parents envers leurs enfants ou un professeur envers ses élèves. Pour prendre ce dernier exemple, deux professeurs peuvent appliquer « extérieurement » les mêmes méthodes et arriver à des résultats opposés. L’un aura une classe calme et silencieuse et l’autre sera toujours chahuté. Ce qui fait la différence, c’est bien l’attitude intérieure, le rapport personnel qu’a le professeur avec ses élèves et non ses « recettes pédagogiques ». Il en est de même avec les plantes et les animaux, il ne suffit pas de faire ce qu’il faut au bon moment, il faut encore se lier à ce que l’on fait.
Une observation régulière, attentive et un enthousiasme renouvelé permettront d’établir progressivement ce lien et d’agir de façon juste.

Une foule d’informations dans le Calendrier des Semis 2015

Au-delà des indications pour le travail au jour-le-jour, le Calendrier des Semis offre de nombreux articles permettant une réelle compréhension des rythmes cosmiques et de leur influence sur le monde végétal, animal et sur la météorologie. Il est complété par des tableaux astronomiques mensuels décrivant l’ensemble des évènements cosmiques majeurs de l’année (conjonctions, oppositions, trigones…).
A noter que pour l’année 2014, nous avions par exemple anticipé le début de printemps sec, ensoleillé et riche en pollen.
On trouvera en exclusivité cette année un article intitulé : L’influence des éclipses sur le climat de la Terre écrit par Dennis Kloceck, docteur en sciences naturelles. Il présente ici le résultat de ses recherches mettant en relation les éclipses des planètes avec la formation et le déplacement des dépression et anticyclone sur la Terre.

Fuseau Horaire

Le Calendrier des Semis est valable pour l’ensemble de la planète, en appliquant bien sûr le décalage horaire classique par rapport aux horaires français donnés dans le Calendrier des Semis. Les phénomènes astronomiques, en particulier le passage de la Lune devant les constellations, sont évidemment universels.

La seule nuance concerne les « périodes de plantations » (rythme de lune montante et descendante) qui s’inverse totalement dans l’hémisphère sud, en dessous du tropique du capricorne. Entre les tropiques, sous l’équateur, les influences de ce rythme sont largement atténuées.
Pour l’Australie, par exemple, il suffit donc de considérer que les périodes de plantation ont lieu lorsque rien n’est indiqué dans le calendrier et que, lorsqu’il est indiqué « période de plantation » (bande marron à gauche des symboles feuille, fleur, fruit, racine) c’est en fait la période de lune montante et donc la période plus favorable aux travaux de greffage et aux récoltes.

Revenir en début de page