Qui sommes-nous ?

Le Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique (MABD) est un organisme de développement de la biodynamie en France, pour les agriculteurs et pour les jardiniers. Il fédère une vingtaine d’associations régionales et francophones, et rassemble plus de 800 producteurs et 1500 consommateurs et jardiniers.

Ses objectifs sont de soutenir l’autonomie des producteurs et des jardiniers, d’accompagner l’observation du vivant et la connaissance, de stimuler la mise en pratique de la biodynamie.

Pour cela, nos moyens d’actions sont principalement : les formations, le conseil et l’accompagnement, l’édition et la diffusion de documents à destination des professionnels et de tout type de public, l’accompagnement de groupes locaux dans l’élaboration des préparations biodynamiques, la communication et la représentation de la biodynamie auprès du monde professionnel et de la recherche, ainsi que l’engagement dans la société civile au niveau national et international.

 

La charte du Mouvement d’Agriculture Bio-Dynamique (MABD)

Dans un monde en mutation, qui change rapidement, qui bouge, qui bascule, qui cherche une vision de l’avenir, on risque de se perdre. Il nous faut retrouver une boussole pour nous aider à garder le cap ! Nous avons besoin de trouver et d’affirmer ce qui nous lie. Comme un bateau porté par un courant, nous sommes portés par des valeurs qui soutiennent nos actions. Ce sont les fondements sur lesquels nous nous appuyons pour agir.
Pour être présents dans le monde de façon claire, et pour éclairer la perception de notre mouvement, nous devons en toute transparence dire ce qui nous anime. Partant de l’impulsion de l’A.G. 2019 en Touraine, suivie de multiples séances de travail en groupe, de la consultation des associations fédérées et de l’approbation du conseil d’administration, le texte que nous vous présentons est le fruit d’une longue élaboration. Ce texte est évolutif et pourra être amélioré dans les années à venir.
Pour le MABD, le Président Patrick Lespagnol – Novembre 2020

Cette charte décrit les principes et valeurs qui fondent la conception de la biodynamie que développent le MABD et les associations régionales fédérées. Elle s’adresse à tous et toutes. Leurs adhérents sont invités à s’en approprier les principes et à la soutenir à la mesure de leurs engagements.

La Terre est pour nous un être vivant qui fait partie intégrante du Cosmos, mais elle est actuellement dégradée et en perte de vitalité. Notre mouvement se donne pour rôle de contribuer à la soigner et à la régénérer.

Le travail des paysans et des jardiniers mettant en oeuvre l’agriculture biodynamique participe au maintien et à l’amélioration de la fertilité des sols, de la qualité de la nourriture et de l’équilibre des paysages.

Portant une vision holistique de l’agriculture, la biodynamie favorise un développement personnel et sociétal harmonieux.

Résolument tourné vers l’avenir, le MABD s’inspire pour ses engagements et ses actions d’un courant de pensée proposé par Rudolf Steiner dans le “Cours aux agriculteurs”. Ce courant est nourri des apports de Paracelse, Spinoza, et Goethe entre autres, puis développé par Pfeiffer, Kolisko, Thun et bien d’autres aujourd’hui… Nous nous appuyons sur une démarche scientifique élargie au vivant.

Nous soutenons et développons donc des pratiques d’agriculture, de jardinage et d’alimentation en compagnonnage avec la vie, dans un esprit de respect et de co-évolution bienveillante avec tous les êtres vivants.

 

D’un point de vue écologique

Nous considérons l’être humain comme faisant partie de la nature. Nous travaillons en partenariat avec elle, en développant une approche sensible, à l’écoute de la vie du sol, des plantes, des animaux, du ciel et de leurs rythmes.

Notre ambition est de promouvoir une agriculture liée aux saisons et ancrée dans son territoire. Elle valorise avec sobriété les ressources de chaque ferme, dans une recherche d’autonomie par la limitation importante des intrants et de l’utilisation des ressources non renouvelables.

Nous agissons pour favoriser la richesse et la biodiversité animale, végétale et paysagère, ainsi que la vitalité de l’eau et de l’air.

Nous refusons les manipulations génétiques des espèces végétales ou animales, OGM anciens et nouveaux, contraires aux lois du vivant et aliénant les paysans aux multinationales.

Nous affirmons que les animaux font partie intégrante d’un organisme agricole. Nous respectons leur nature, leur assurons reconnaissance et bien-être sur nos fermes. Ils concourent à la fertilité de la Terre.

Afin d’amplifier les forces de vitalité, de sensibilité et de structure au sein du vivant, l’usage de préparations biodynamiques est spécifique et inhérent à nos pratiques.

 

D’un point de vue humain

Notre mouvement est ouvert à toutes et tous, sans aucune discrimination liée à l’origine, au genre ou à la religion. Il est indépendant de toute organisation politique, philosophique ou confessionnelle et refuse toute dérive violente ou d’exclusion.

Dans nos rencontres, nous reconnaissons l’autre, et respectons sa différence et la dignité de chacun.e.

Par la production d’une alimentation saine et vivante nous voulons cultiver le développement humain, corps, âme et esprit, et renforcer la souveraineté et l’autonomie individuelles et collectives.

 

D’un point de vue social

Nous affirmons notre considération et notre solidarité avec tous les paysan.es du monde, dans le respect de nos singularités et la richesse de notre diversité.

Attentifs aux conditions de vie et de travail sur nos fermes et dans nos jardins, la collaboration, l’entraide et le partage sont les valeurs qui nous guident pour une reconnaissance des travailleurs de la terre. Ils retrouvent fierté, dignité et sens.

Notre agriculture se veut pourvoyeuse d’emplois, tout en ayant recours à l’utilisation consciente de la technologie et des machines au service de l’humain et de la nature.

Nous développons une démarche incluant les différentes pratiques de la biodynamie pour favoriser les échanges et la compréhension réciproque. Le partage des expérimentations et des recherches permet des innovations et une évolution commune.

 

D’un point de vue économique

De par sa nature liée au vivant et parce qu’elle est vitale, l’agriculture nécessite une approche spécifique de son économie. Nous la souhaitons locale, au plus près des besoins et irriguée par les valeurs de fraternité et de solidarité, pour des produits de qualité accessibles au plus grand nombre.

Notre intention est de co-construire une économie associante avec des partenariats où chaque acteur est rémunéré équitablement, du champ à l’assiette.

Nous travaillons à la reconnaissance de la valeur de tout ce qu’une agriculture écologique produit de matériel et d’immatériel, comme la création et la préservation des savoirs, des semences et des paysages.

 

D’un point de vue juridique

Nous considérons l’eau, l’air, le sol, la terre, les semences et l’énergie comme des biens communs et non comme des marchandises. Nous participons activement à toute initiative partageant cette vision.

Nous œuvrons à une évolution législative pour une société équitable, écologique et solidaire, où l’agriculture trouve sa place pleine et entière.

 

D’un point de vue sociétal

Dans un contexte d’urgences environnementales, sanitaires et sociales, pleinement acteurs de la société civile, nous contribuons avec nos partenaires à faire émerger et à construire des alternatives viables. Notre objectif commun est d’accéder à une réelle souveraineté alimentaire assurée par des jardins potagers et fruitiers et des fermes à taille humaine permettant de garder un lien au vivant.

Nous favorisons la coopération et la solidarité par une dynamique participative dans l’ensemble de nos activités. Nous contribuons ainsi au nécessaire changement social accompagnant la transition économique, écologique et citoyenne. Cela participe à construire une vision d’à-venir pour l’agriculture et l’alimentation, piliers de toute société humaine.

 

D’un point de vue spirituel

Nous intégrons dans notre mouvement des valeurs humanistes et spirituelles, ouvertes et sans dogmatisme, que ce soit celles proposées par l’anthroposophie, philosophie pratique instaurée par Rudolf Steiner représentant pour nous un chemin de connaissance propre à chacun, ou celles portées par d’autres courants de la sagesse humaine, comme celui des peuples premiers contemporains. Ces valeurs alimentent le renouvellement de notre vision de l’agriculture et de l’alimentation.

Par un approfondissement de notre sensibilité au visible et à l’invisible, nous favorisons une prise de conscience élargie de la place de l’humain dans la société et de son rôle sur Terre.

 

L’ensemble de ces valeurs et principes est porté et développé dans les champs d’activité du Mouvement de l’Agriculture Bio-Dynamique.

Novembre 2020

Lien de la Charte au format PDF

Inscrivez-vous à notre newsletter et restez informés !