Le Règne végétal et la plante primordiale de Goethe

23,00 TTC

De Ernst-Michaël Kranich, Ed Triades 148 pages

Note de l’éditeur

«  Seul celui-là peut penser qui a suffisamment séparé pour unir, et suffisamment uni pour pouvoir à nouveau séparer.  » (Goethe)

Nous sommes entourés de plantes très différentes les unes des autres : Lichens, Algues, Champignons, Mousses, Fougères, Conifères, Plantes à fleurs…

Quelle est la signification d’une telle diversité ? Existe-t-il un lien entre une plante aussi simple qu’une Algue verte, et une Tulipe ou une Rosacée ? Pour comprendre la plante vivante, Goethe invitait le botaniste à ne pas en rester aux formes fixes, mais à recréer intérieurement leur développement. Cette reconstruction imaginative active, mobile, ouvre une voie inattendue vers une réalité qui reste inaccessible lorsque l’on se contente d’enregistrer des faits figés.

Au sommaire

  • Le goethéanisme : sa méthode et sa portée
  • Le règne végétal : une manifestation de la plante primordiale
  • Les Conifères
  • Le Ginkgo
  • Les Fougères
  • Les Prêles
  • Les Mousses
  • Les Algues
  • Les Champignons
  • Les Lichens
  • Le développement du règne végétal
  • Regard sur l’ère des plantes à fleurs.