Saisir la lumière

25,00 TTC

Histoire entrelacée de la lumière et de l’esprit humain

d’Arthur Zajonc, 422 pages. Ed. Triades 2017

(Par Olivier Sacks, auteur de L’homme qui prenait sa femme pour un chapeau)

« Voici un livre inhabituel, puisqu’il réussit l’exploit d’exposer simplement tout ce que les hommes ont pensé à propos de la lumière et de la vision depuis 3 millénaires. Il raconte, réunit, et compare les unes aux autres les découvertes de la physique, de la psychologie, des mathématiques, de l’intuition, de la poésie, de la peinture, et montre comment elles se complètent en dépit de leurs différences. Zajonc conduit cette énorme entreprise avec tant d’élégance, de légèreté et de naturel, que l’on éprouve en le lisant une véritable excitation intellectuelle et un grand bonheur. […] Il y a longtemps que je n’avais pas savouré un livre à ce point… »

 

Extrait :

— Pendant des millénaires, les cultures ont adopté puis discrédité d’innombrables images de la lumière. Et même au cours d’une seule existence, nous avons successivement côtoyé puis rejeté plusieurs concepts de la lumière. Par la recherche, la pratique artistique et la contemplation paisible, l’être capricieux de la lumière s’est constamment récréé lui-même dans l’oeil de notre esprit, offrant à chaque génération de nouvelles épiphanies. C’est seulement si on la voit avec un millier d’yeux que la lumière demeurera finalement avec nous dans le havre que nous lui aurons construit.
— Voir la lumière est une métaphore pour voir l’invisible dans le visible, afin de découvrir les fragiles habits imaginaux qui tiennent ensemble notre planète et toute existence. Dès que l’on a appris à voir la lumière, tout le reste pourrait se révéler de soi-même.